NewB, c’est quoi ?

NewB est une coopérative belge qui travaille à la construction d’une banque éthique et durable au service d’une société respectueuse de la planète et des droits humains.

Pourquoi une nouvelle banque est nécessaire?

Pour que l’argent sur notre compte en banque finance l’économie locale et qu’il fasse la différence pour des projets durables avec une véritable plus-value pour notre société.

Je soutiens NewB

Aujourd’hui en Belgique, nous avons une chance historique de résister au système bancaire qui nous contraint actuellement à faire verser nos salaires et nos pensions à des banques qui ne répondent pas de façon éthique à nos besoins les plus quotidiens.

Nous sommes les clients captifs de banques sans éthique financière (1) avec filiales dans des paradis fiscaux, encourageant la fraude ou l’évasion fiscales, plaçant nos économies dans des activités nuisibles à l’environnement ou à la vie, privilégiant les dividendes de leurs actionnaires ou les stock options de leurs dirigeants…

La banque NewB coopérative belge, sociale, écologique et économique solide peut voir le jour en 2020 et favoriser progressivement des activités économiques offrant une alternative à ces pratiques détruisant la paix sociale et hypothéquant l’avenir des jeunes générations.

 

1 coopérateur sur 2 fera la différence 
Vous vous en doutez, récolter 30 millions d’€ est un défi hors du commun. Enfin surtout pour NewB, qui veut devenir une banque détenue par des citoyen.ne.s et organisations plutôt que par des acteurs financiers existants.

Oui, créer un acteur nouveau et indépendant, ça vaut son pesant d’or. 30 millions, c’est beaucoup mais c’est peu. Depuis 2011, NewB a rassemblé plus de 52.000 coopérateurs.trices et sympathisant·e·s. Si un  sur deux prend la peine de participer à la campagne à la hauteur de ses moyens, il suffirait que

5% investisse 10.000€
20% investisse 3.000€
et 75% investisse 100€.
… pour que notre banque puisse voir le jour. 
Vous en êtes ?
Je n’attends plus pour investir

Après des milliers d’heures de travail préparatoire pendant 6 ans, NewB a une étape cruciale à franchir d’ici le 27 novembre: réunir les 30 millions € exigés par la Banque Nationale qui a scruté le projet et le « business plan » de la future banque.

Comme tous les enjeux cruciaux de développement durable, il s’agit d’une course collective contre la montre : le cap des 2 millions de capitaux a été franchi après 11 jours. Celui des 15 millions vient de l’être, mais nous devons encore doubler ces efforts.

Il reste peu de jours pour assurer un accroissement suffisant du nombre des citoyens et des organisations plaçant une partie même minime de leurs économies et de leurs espoirs dans cette campagne.

Donc à nous de jouer. L’Histoire ne repasse pas les plats. C’est ici que ça se passe : www.newb.be 

  Mais que va-t-il arriver à cet argent si le projet échoue ?

Si le projet échoue, il n’y aura pas de banque et tous les sous reviendront à chacun illico, sans frais.

Le risque de perte sur ce placement n’est donc pas nul mais chaque apport de 20€, 100€, 500€, 1000€ ou plus aidera la réussite du projet. J’y ai mis jusqu’ici 2.000€, sachant que chacun d’entre nous fait et fera le plus possible selon sa perception du projet et ses moyens.

Surtout que personne ne pense que son apport serait “trop petit”. NewB est démocratique et populaire. Chacun peut devenir membre avec une seule part de 20€ qui, dans l’esprit coopératif, donne juste le même droit à 1 vote que 100 parts de 20€.

Les membres de NewB se battent en ce moment comme des lions pour la faire connaître et grandir à travers toute la Belgique: Gand, Namur, Gembloux, Braine-le-Comte, Renaix, Verviers, Ixelles, Fleurus, Hasselt, Charleroi, Arlon, Lokeren, Tournai, Rixensart, Liège, Saint-Gilles , Jette, Knokke, Malmedy, Anvers, Louvain, Woluwe Saint-Pierre,… https://www.newb.coop/fr/blog/les-evenements-de-newb-pres-de-chez-vous  Aidons-les en parlant d’elle, avec une affiche à la fenêtre ou un messages sur Facebook ou sur LinkedIn ou Twitter, etc.

Bref, côté succès, contribuer à ce projet a un sens : pour tenter de se libérer de la domination des autres banques belges et d’avoir enfin une banque à nous, conforme à nos intérêts, à nos valeurs et répondant aussi à nos besoins quotidiens.

Et côté risques, comme le prouve et le montre Costa Gavras film après film, « C’est dans les combats qu’on a gagnés alors que qu’on les pensait perdus d’avance que se mesure la vraie capacité de résistance. ».

Alors, une fois de plus, résistons.

Ensemble.


  (1) Triodos ou Credal sont éthiques mais ce ne sont pas des banques où l’on puisse verser son salaire ou sa pension et y accéder ensuite avec compte courant ou carte bancontact.

Vous recevez ce mail car vous vous êtes abonné-e à la newsletter du collectif Roosevelt .BE, qui a choisi de relayer cet appel à soutenir NewB, dans un moment majeur pour l’avenir de l’humanité et de l’Europe, tout en n’étant pas l’initiateur de ce projet.


  • Publié : 10 mois ago on 20 novembre 2019
  • Par :
  • Dernière modification : novembre 29, 2019 @ 10:21
  • Catégorie : Archives

Laisser une réponse

A la une !