Suite aux décisions du Conseil national de sécurité la plupart des activités d'Attac Liège sont annulées jusqu’à nouvel ordre. Consultez toutefois notre agenda pour les activités organisées en visioconférence !


Nous vous proposons une page spéciale Corona virus qui contient toute une série de documents, blogs, vidéos, ... Nous continuerons à alimenter cette page les semaines à venir pour garder un esprit critique face à cette pandémie !
Notre page Corona docs

Communiqué de presse

Bruxelles, 29 avril 2020 – Aujourd’hui, la coalition Change Finance, aux cotés de 91 organisations de la société civile, a envoyé une lettre commune à la Commission européenne demandant l’annulation de l’appel d’offre attribué à Blackrock pour conseiller la Commission sur l’intégration des critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) au sein de la régulation bancaire européenne.
Un risque important de biais en faveur d’une réglementation laxiste Blackrock a lourdement investi dans les entreprises fossiles ainsi que dans les banques qui devront se mettre en adéquation avec la réglementation ESG aujourd’hui en question. Elle a aussi exercé son influence en opposition à cette réglementation au niveau européen par le passé [1]. Dans la lettre, les signataires pointent le conflit d’intérêt auquel Blackrock est ici exposé et insiste sur le risque que la réputation de la Commission européenne soit fortement impactée si l’appel d’offre n’est pas annulé. Le rapport de Blackrock risque d’être fortement biaisé et donc de compromettre l’ambition de la stratégie européenne en faveur de la finance durable.
Pour Myriam Vander Stichele, membre de la coalition Change Financeet chercheuse chevronnée de SOMO aux Pays-Bas, ce cas illustre lemanque de volonté, au sein des processus européens, à prendre encompte les préoccupations des citoyens européens. Cela envoi un très mauvais signal :
« Le fait que BlackRock a tout de même remporté l’appel d’offre, en dépit de son travail de lobbying pour s’opposer àdes règles strictes en matière de finance durable montre que la Commission européenne accepte et facilite le travail d’influence du secteur financier. Pour les citoyens européens, ce contrat est inacceptable en ce qu’il révèle un certain mépris des principes de débats inclusifs, démocratiques et intègres. Malheureusement, ce contrat est seulement la partie émergée de l’iceberg. Il confirme que ce type de fonctionnement doit changer. »
La crainte d’un conflit d’intérêt
De fortes inquiétudes ont été soulevées vis-à-vis du conflit d’intérêt dans lequel BlackRock se trouve avec ses investissements dans des banques qui devront appliquer la régulation en question. Idem pour ses investissements dans les entreprises impliquées dans l’exploitation des énergies fossiles.

Blackrock est le plus grand gestionnaire d’actif avec plus de 6’000 milliards de dollars en gestion. Il a des investissements substantiels dans de nombreuses banques européennes mais est aussi le plus grand investisseur dans les énergies fossiles avec plus de $87.3 milliards investis en actions [2]. Rien que concernant les développeurs de charbon, BlackRock détient $17.6 milliards d’actions et d’obligations [3].
Un appel urgent à annuler le contrat avec BlackRock En considérant ces éléments ainsi que le fait que le résultat de cette étude pourra aussi avoir des conséquences majeures sur le futur de l’agenda finance durable européen, les signataires estiment que BlackRock n’est pas dans une position de répondre de manière adéquate, neutre et crédible à l’appel d’offre qu’il a remporté. Ils appellent donc à l’annulation de celui-ci par la Commission.
Selon Kenneth Haar, membre de la coalition Change Finance, et chercheur Corporate Europe Observatory, la coalition est déterminée à voir ce contrat annulé et espère que la Commission prendra des mesures en ce sens : « BlackRock est un mauvais choix pour ce contrat étant donné la conflit l’intérêt manifeste auquel cette entreprise est exposé financièrement à travers ses investissements au sein de banques et dans les énergies fossiles. Si la Commission devait décider de ne pas annuler le contrat, la coalition déposera une plainte formelle. Nous ne resterons pas assis les bras croisés à regarder BlackRock faire dérailler un débat crucial sur la finance durable ».
Notes :
[1] Les recommandations demandant la simplification de la terminologie sur la finance durable du groupe de lobbying mondial IIF, au sein duquel BlackRock est membre, 6 novembre 2019,

https://www.iif.com/Press/View/ID/3637/IIF-Proposes-Alignment-Around-Fewer-Simpler-Sustainable-Investment-Terms-to-Enhance-Transparency-and-Bolster-Confidence-in-the-Integrityof-the-Market

[2] Les trois plus grand investisseurs dans les énergies fossiles à l’internationale avec plus de $300 milliards, 12 Octobre 2019, https://www.theguardian.com/environment/2019/oct/12/top-three-asset-
managers-fossil-fuelinvestments

[3] Les recherches des ONGs ont révélé les plus grands financeurs de nouvelles centrales à charbon, 6 décembre 2019, https://coalexit.org/sites/default/files/download_public/COP25_PR3.pdf
FIN
Pour plus d’information ou des demandes d’interview, veuillez contactez :
Till Ehrmann, organisation de Change Finance
till@changefinance.org, +32 / 2 880 0440, +32 / 487 15 71 21
Ou
Kenneth Haar, chercheur, Corporate Europe Observatory
kenneth@corporateeurope.org, +45 / 236 00631

NOTES AUX EDITEURS
Change Finance est une coalition d’organisations de la société civile et de citoyens qui mène campagne pour des réformes du système financier. Elle a été fortement impliquée dans la défense de l’indépendance de régulateurs financiers européens vis-à-vis de l’influence de l’industrie financière.
Grâce au travail de Change Finance, durant la campagne des élections européennes de 2019, 78 eurodéputés ont signé des engagements visant à s’opposer au pouvoir de lobbying de cette industrie.
A présent, la campagne travail à faire respecter ces engagements.
Elle a aussi appelé les eurodéputés à rejeter la nomination de Gerry Cross pour la position de directeur exécutif de l’Autorité Bancaire Européenne à la suite de quoi le Parlement européen a, pour la toute première fois, bloqué la candidature pour ce type de poste.


  • Publié : 1 mois ago on 30 avril 2020
  • Par :
  • Dernière modification : avril 30, 2020 @ 11:35
  • Catégorie : Accueil

Laisser une réponse

A la une !